NOM DE DOMAINE

QU’EST CE QU’UN NOM DE DOMAINE ?

Le nom de domaine (NDD) est le nom d’un site internet, celui qui permet à un internaute de le retrouver facilement via un moteur de recherche.

C’est une suite de lettres et de chiffres intégrant parfois un ou plusieurs traits d’union, il s’agit le plus souvent du nom d’une entreprise, d’un produit ou d’une marque.

Le nom de domaine est aussi l’identifiant du site, une partie de l’adresse d’un site internet qui est constituée par le NDD, son extension (TLD) et éventuellement un sous-domaine et d’un préfixe (le plus souvent WWW , mais il peut y avoir des variantes).

Ce nom de domaine sert de “masque” afin de rendre mieux compréhensible,mieux mémorisable et mieux transmissible une adresse de site web par rapport à son adresse IP qui est constituée uniquement de chiffres.

LA SYNTAXE DE NOM DE DOMAINE

LES DOMAINES DE PREMIER NIVEAU

Les domaines de premier niveau sont ce que l’on appelle plus communément les extensions. Il existe quatre sortes de domaines de premier niveau :

  • les domaines nationaux de premier niveau ou “country code Top Level Domain” (ccTLD), ils sont composés de deux lettres et correspondent à un pays ( ex : .fr pour la France, .ca pour le Canada, .tv pour les îles Tuvalu … )
  • les domaines génériques de premier niveau ou “generic Top Level Domain” (gTLD), ex : .com , .edu , .gov , .org , .net , …
  • les nouveaux domaines génériques de premier niveau ou “new generic Top Level Domain” (ngTLD), ex : .luxury , .pizza , .club , .vip , .xyz , …
  • les domaines de premier niveau réservés aux entreprises qui le souhaite ou “Corporate Top Level Domain” (CorpTLD); ils sont donc composés du nom de l’entreprise ( ex : .bnpparisbas , .sony , .samsung, … )

 

LES DOMAINES DE SECOND NIVEAU

Les domaines de second niveau sont finalement les noms de domaines.

Ainsi, pour “hotmail.com”, “hotmail” sera le domaine de second niveau et “com” le domaine de premier niveau.

Et, pour “www.hotmail.com”, “www” représente un sous-domaine.

Bien qu’il soit techniquement possible d’utiliser des caractères accentués dans un domaine de second niveau (IDN : International Domain Name), il n’est pas recommander de le faire.

Les domaines de second niveau ne peuvent contenir ni d’espace, ni de point (qui sert de séparateur entre les différents éléments de l’adresse web).

RÉSERVATION DE NOM DE DOMAINE

Une notion à bien comprendre : on achète pas un nom de domaine, on le loue, ou plutôt on loue son enregistrement et sa réservation pour une durée déterminée (de quelques mois à quelques années).

On effectue cette opération le plus souvent d’un registrar, mais parfois aussi directement auprès du registre.

Même, s’il n’est pas prévu de créer un site internet pour soutenir l’effort marketing de l’entreprise, de la marque, du produit, il est conseillé de réserver le ou les noms de domaine dès le début de l’existence de l’entité afin d’en protéger l’image digitale.

PARKING

Le parking de nom de domaine consiste à parquer un NDD, à le maintenir en ligne sans qu’il ne dispose d’un réel contenu.

Le plus souvent un domaine en parking affiche une page de liens sponsorisés (dans le but de minimiser le coût de son maintien en ligne) ainsi qu’un moyen de contacter le titulaire du domaine pour éventuellement s’en porter acquéreur.

En effet, les domaines ainsi parqués sont soit des domaines expirés, soit des domaines neufs ayants un nom attrayant et possédants donc a priori une valeur commerciale (bien souvent surestimée) pour quelqu’un qui voudrait bénéficier d’un nom de domaine précis ou de la notoriété d’un site expiré.

E-RÉPUTATION

Il est totalement possible de réserver un nom de domaine sans pour autant monter un site dessus.

C’est par exemple le cas lorsque l’on cherche à protéger l’identité de sa marque ou de son entreprise sur le web : on enregistre le plus de domaine possible correspondant à son nom en variant les extensions et les formulations (avec ou sans tirets par exemple) afin d’empêcher qu’une personne mal intentionnée ne le fasse et puisse de cette façon nuire à la marque.

Dans cette situation, l’enregistrement du nom de domaine à une fonction préventive en terme d’e-réputation.

TRANSFERT DE NOM DE DOMAINE

Lorsque l’on souhaite transférer son domaine, il faut tout d’abord le débloquer, ce qui se fait par l’obtention d’un code donné par le registrar (professionnel auprès duquel on a enregistré le nom de domaine) que l’on quitte sortant et qui sera transmis au registrar où l’on migre.

Bien souvent et par commodité, le registrar et l’hébergeur sont la même société, c’est pourquoi il est d’usage de transférer le nom de domaine en même temps que l’on change d’hébergeur.

Attention, avant d’effectuer cette opération de veiller à effectuer une sauvegarde de la base de données.

une question, un projet, un besoin :

création site internet dijon – nom de domaine
Noter ce post