LES RÈGLES D’ERGONOMIE À CONNAITRE POUR CRÉER UN SITE WEB PERFORMANT

Lorsque que l’on aborde un projet de création de site internet, bien souvent c’est le design qui semble être l’élément priorisé par le client. Pourtant, même s’il faut y faire attention, l’esthétique n’est pas l’aspect le plus important d’un site.

L’ergonomie web est avec le SEO un des éléments principaux d’un site internet : la structure du site doit être claire et la navigation simplifiée pour que les visiteurs se sentent à l’aise et offrir ainsi une expérience utilisateur (UX) optimale qui donnera envie aux internautes de rester sur le site et d’y revenir.

QU’EST CE QUE L’ERGONOMIE WEB ?

L’ergonomie web ou l’expérience utilisateur (UX / User Experience) à pour objectif d’optimiser un site internet de façon à offrir une visite la plus agréable et confortable possible aux visiteurs en le rendant adapté aux usages les plus fréquents.

Deux concepts permettent de produire une ergonomie web efficace :

  • l’utilité : le contenu doit apporter une réponse satisfaisante au besoin de l’internaute
  • l’utilisabilité : la navigation doit être simple à comprendre et l’information lisible

LES 9 RÈGLES DE L’ERGONOMIE WEB :

1. UN DESIGN SOBRE

Un site se doit d’être beau pour séduire les visiteurs, il peut même avoir un design original, mais il doit cependant rester sobre pour ne pas prendre l’ascendant sur les informations que l’internaute vient chercher. C’est pourquoi il faut rester simple et mesuré dans les choix graphiques pour ne pas nuire à l’expérience utilisateur. Le design à pour objectif de mettre en valeur le contenu.

2. UNE ARCHITECTURE COHÉRENTE

L’architecture de votre site doit être cohérente pour permettre à l’internaute de trouver rapidement et simplement une information précise et qu’il se sente à l’aise lors de sa visite. Afin d’organiser l’architecture d’un site, il faut thématiser et hiérarchiser les contenus et les lier entre eux de manière logique. En pratique, outre les menus, la navigation sera rendue possible à l’aide de liens internes intégrés aux textes menant à des pages d’information complémentaires, un fil d’Ariane permettra de remonter aux pages de niveaux supérieurs et un sitemap (plan de site) présentera l’intégralité des pages existantes (équivalent à la table des matières pour un livre).

3. DES MENUS CLAIRS

Il est peut probable que vos visiteurs acceptent de passer plus de 10 secondes à comprendre l’organisation de votre site. Il faut capitaliser sur l’apprentissage externe des visiteurs : le menu doit être placé, organisé et thématisé de la façon la intuitive possible pour correspondre aux normes acquises par les utilisateurs.

4. LA RÈGLE DES 3 CLICS

C’est une règle notamment utilisée en référencement, mais elle concerne aussi l’expérience utilisateur : en tout endroit du site web, le visiteur doit être à un maximum de trois clics d’une autre information susceptible de l’intéresser. C’est une question de fluidité et de rapidité que l’on optimise à l’aide de menus et de liens internes pertinents.

5. UN CONTENU LISIBLE

Une mise en page soignée permet de faciliter la lecture et de valoriser le contenu. Voici quelques consignes pour organiser et valoriser les éléments importants de votre site :

  • typographie : choisissez une police lisible et des caractères de taille suffisamment grande pour ne pas fatiguer le lecteur
  • couleurs : choisissez un jeu de couleurs contrastées, le texte doit bien ressortir sans faire mal aux yeux
  • architecture : aérez le texte en créant des paragraphes courts et en hiérarchisant l’information avec des titres et sous titres, des listes à puce
  • sur le web, on ne souligne pas le texte, cela est réservé aux liens, pour mettre une information en évidence on utilise les caractères gras (bold)

6. ÉVITER LES GADGETS

Dans la mesure du possible il faut limiter les gadgets : animations, compteurs, etc. Ils n’apportent pas de valeur ajoutée, ralentissent la vitesse de chargement de votre site et distraient les visiteurs du contenu à valoriser (ce qui est l’inverse de l’objectif recherché : l’ergonomie étant au service du contenu).

7. UN AFFICHAGE RAPIDE

L’internaute est pressé, il s’impatiente très vite si votre site web est trop lent à charger. Pour ne pas perdre le visiteur et le voir partir sur un site concurrent, il faut diminuer le poids de vos pages en réduisant la taille des images, en limitant les vidéos et en ayant un hébergement web performant.

8. ADAPTÉ AUX MOBILES

L’ergonomie d’un site web doit également être optimisée pour les smartphones et les tablettes. L’utilisation des appareils mobiles est très forte et ne cesse pas d’augmenter, il faut apporter un confort de navigation optimal sur ces appareils en permettant au site web d’adapter son affichage à tous les écrans. C’est d’autant plus important que les écrans sont petits : l’impact d’un site pensé pour les utilisateurs y est plus remarquable. La technologie responsive design permet de rendre le site web compatible avec tous les formats de lecture : ordinateur, tablette, smartphone.

9. CORRIGER LES ERREURS 404

“Désolé cette page n’existe pas” : c’est un message insupportable pour un utilisateur. Pour éviter les erreurs 404, il faut systématiquement rediriger une page supprimée ou modifiée vers sa nouvelle version, vers une page de thématique similaire ou (au pire) vers la page d’accueil du site. De plus, cette démarche est appréciée des moteurs de recherche.

une question, un projet, un besoin :

dossier : création site internet dijon – RÈGLES D’ERGONOMIE POUR CRÉER UN SITE WEB PERFORMANT
Noter ce post