OUTBOUND MARKETING

QU’EST CE QUE L’OUTBOUND MARKETING ?

 

L’outbound marketing ou marketing sortant (par opposition à l’inbound marketing pour marketing entrant) désigne l’aspect le plus traditionnel du marketing où l’on va chercher le consommateur là où il se trouve.

On va de l’annonceur vers le prospect en achetant de l’espace sur les médias a plus près de la cible : affichage sur les lieux qu’il fréquente, bannières publicitaires sur le web, etc.

L’outbound marketing existe autant dans le monde physique que sur le web, même si le digital est plus propice à la pratique de l’inbound marketing.

Dans le domaine de la vente, la “push marketing” est proche du concept d’outbound marketing.

LES SUPPORTS DE COMMUNICATION DE L’OUTBOUND MARKETING

 

L’outbound marketing repose sur l’achat de visibilité sur les supports publicitaires :

  • Presse
  • Télévision
  • Radio
  • Cinéma
  • Affichage
  • Salons
  • PLV
  • Phoning (coldcalling)
  • Campagne SMS

et aussi sur le web :

  • Campagne emailing
  • Réseau display Google
  • Bannière publicitaire
  • Retargeting
  • Publicité sur les réseaux sociaux

Concernant les liens sponsorisés, la catégorisation inbound/outbound est plus litigieuse.

AVANTAGES DE L’OUTBOUND MARKETING

 

Si l’outbound marketing perd du terrain face à l’inbound marketing, cette stratégie conserve tout de même des avantages non négligeables.

Tout d’abord l’inbound n’est pas une stratégie facilement applicable à toutes les activités. Si cela reste encore pertinent pour une activité saisonnière, ce n’est plus le cas pour une activité éphémère ou événementielle où l’outbound s’impose de lui même.

L’outbound marketing à la particularité de toucher un très large public en un minimum de temps en touchant aussi les consommateurs rétifs à internet et aux nouvelles technologies. C’est donc un outil publicitaire particulièrement adapté au B2C, surtout si le produit est pas destiné à un spectre très large de prospects (ex : produits d’hygiène, alimentaire)

De plus, ce n’est pas une stratégie très complexe à mettre oeuvre, cela permet de la faire évoluer rapidement et de tester diverses hypothèses de travail  (A/B testing par exemple).

INBOUND VS OUTBOUND

STRATÉGIES OPPOSÉES

 

L’outbound et l’inbound marketing s’opposent totalement dans leurs rapports avec les consommateurs.

OUTBOUND

Proche du push marketing : on va chercher le consommateur où il se trouve.

C’est du marketing direct, les échanges sont unidirectionnels, uniquement de la marque vers le consommateur.

C’est de la publicité à spectre large : tous les auditeurs de la radio, tous les téléspectateurs de la télévisions, toutes les personnes qui passent devant le panneau, tous ceux qui lisent le journal, …

L’outbound possède une mauvaise image plus ou moins nuisible à l’image de marque selon la pertinence et le style employé car il est invasif, intrusif et perçu comme désagréable : il interrompt une émission, gène la lecture et le volume sonore est augmenté lors de la diffusion du message publicitaire …

C’est une stratégie qui coûte cher, surtout pour la télévision. Les coûts décroissent à mesure que l’on réduit la portée géographique du média (le spot radiophonique coûtera moins cher sur K6Fm que sur RTL par exemple, idem pour un encart sur le Bien Public par rapport à l’Express).

INBOUND

Similaire au pull marketing : on laisse le consommateur venir à nous.

C’est du marketing indirect, les échanges sont bidirectionnels, la marque communique et dialogue avec les consommateurs.

C’est une forme de publicité très ciblée, elle permet de produire des prospects extrêmement qualifiés, ceux qui recherchent précisément ce que l’entreprise propose.

Elle utilise le bouche à oreille combiné à la puissance de prolifération du web et des réseaux sociaux (viralité).

L’inbound s’appuie sur la production de contenu principalement informatifs qui permettent de mieux faire connaître les produits, de les mettre en situation d’utilisation, …

L’inbound n’est pas touché par les technologies de contournement : “stop pub” sur les boites aux lettres, bloqueurs de publicité sur le web, enregistrement et diffusion en léger différé sans la pub avec la box internet, …

Économiquement, l’inbound est plus abordable, ce qui permet à des petites structures d’y avoir accès.

 

 

 

STRATÉGIES COMPLÉMENTAIRES

 

Leur opposition fait que ces deux types de stratégies peuvent êtres complémentaires et êtres utilisées en combinaison.

Une grande marque déjà très présente en outbound à tout intérêt à également investir dans l’inbound, ne serait que pour combler la baisse d’efficacité du marketing traditionnel.

Et, une petite structure pourra s’appuyer sur l’outbound pour travailler (téléphone, rendez-vous) et mieux convertir ses prospects qualifiés par l’inbound (site internet et référencement naturel).

A noter que parfois la frontière entre les deux est fine (exemple des liens d’affiliation).

Le plus important est de bien doser le mélange des deux stratégies marketing en fonction du secteur d’activité, des objectifs et du budget disponible.

une question, un projet, un besoin :